Solidarité (14/01/2016)

Deux attentats ont durement frappé la Turquie cette semaine. Devant le Bataclan ce soir, aucun message n’y fait, pour l’instant, référence. Un message en hommage aux victimes du 10 octobre 2015 à Ankara y figurait lui encore mardi matin. Il a depuis été déposé par les Archives de Paris pour être conservé.

C’est par “solidarité”, comme le précise le texte écrit au dessus des portraits, que cette affiche avait été accrochée. La solidarité est en effet l’un des modes récurrents d’expression aux abords des lieux des attentats. Elle délimite des espaces partagés, au-delà des frontières et des nationalités. Constaté à l’identique à Londres et Madrid, ce cosmopolitisme du post-traumatisme frappe alors autant par son étendu que par ses limites. Certains messages dénoncent ainsi une solidarité à géométrie variable faisant des hommages aux victimes des attentats un lieu d’expression politique. Les grilles du Bd Richard Lenoir deviennent alors la manifestation de liens de solidarité qui, au final, lient les déposants non tant aux victimes de novembre 2015 qu’à d’autres collectifs.

IMG_1277

 

Advertisements